Besoin d'informations ?

L’expérience d’une jeune nounou débutante


Corinne devais s'occuper de 3 enfants, et le travail semblait correspondre en tout point à ce qu’elle attendait. Et il est vrai que les débuts étaient plutôt bien. Mais au cours des derniers mois nous dit-elle, il y a eu des changements dans le comportement de la maman. Comme il s’agissait de sa première mission de nounou (elle n’était pas intervenante Happysitters à ce moment là), elle ne savait pas comment aborder le sujet avec la mère des enfants, laquelle était célibataire.

Voici ce qu’elle a connu ; elle raconte son histoire dans ses grandes lignes. Vous aurez quelques remarques à certaines des situations qu’elle a vécues, ce qui vous permettra de vous en inspirer si vous rencontriez des expériences similaires. Il est vrai qu’une première mission, ou tout simplement un manque d’expérience dû à l’âge de l’intervenante, ne confère pas tous les bons réflexes. Prenez ces remarques comme des conseils.

La ligne directrice dans le cadre de votre activité d'assistante maternelle est l'importante du bien-être de l'enfant dont vous avez la garde. Si cela vous semble important, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cette affirmation est considérée comme une vérité ? Le bien-être indiquant une personne qui se prote bien sur le plan émotionnel, j'ai réussi à synthétiser 5 raisons primordiales. Vous avez carte blanche pour vous en inspirer dans vos interventions au domicile des parents !

Quand le parent n’y est plus...

L’histoire de Corinne

Corinne continue son histoire ainsi : progressivement, la maman est rentrée de plus en plus tard. Le fait qu’elle soit célibataire n’arrangeait pas ce retard, car je ne pouvais pas compter sur l’autre parent pour prendre le relais. Elle est également devenue inaccessible pendant la journée, même en cas d'urgence comme cela est arrivé par 2 fois. Elle pouvait pourtant prendre la communication, elle le faisait bien quand sa fille de 11 ans l’appelait... Même mes SMS restaient sans réponse.

Ses enfants étaient devenus de plus en plus agressifs. Le garçon de 9 ans avait même tenté de lever la main sur moi. Je ne comptais plus les portes qui claquaient à mon nez...

L’avis sur son expérience

Comme vous le constatez, la réalité dépasse parfois les fictions que vous regardez au cinéma ! Corinne confesse également avoir appris ultérieurement que la précédente nounou avait connu un calvaire un peu plus compliqué que le sien. Sans doute la maman avait tenté d’arranger la situation, mais se sentant dépassée, elle ne répondait même plus aux appels.

Dans ce type de situation, même s’il s’agit de votre première mission, mettez un terme à ce vécu, à cette mission. Concrètement, Corinne est une nounou, pas la maman, ce n’est pas à elle d’essayer de refaire l’éducation des enfants, et ce n’est pas un punching-ball non plus.

Une situation peu commune

En fait, la maison était dirigée par les enfants, principalement la fille de 11 ans. Avec la maman, elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait, et nécessairement, avec une nounou qui essaye de fixer des règles standards, ça ne passait pas. Par la suite, tout ce qu’essayait de mettre en place Corinne était compromis par la mère, même si elle suggérait elle -même l’activité. La mission de Corinne est vite passée de garde d’enfant à Dame de ménage, la maman ne faisant plus grand-chose en raison de son activité qui était chronovore.

Ce type de situation n’est évidemment pas commun. Quand vous vivez des difficultés avec les enfants que vous gardez, il est impératif de les aborder avec les parents. Notez sur un papier la liste de tout ce que vous devez soulever et soumettez-la leur. Le plus souvent, des solutions sont trouvées. D’ailleurs les parents sont plutôt surpris.

L'étincelle de la jeunesse

Dans l’expérience de Corinne, il n’y a déjà qu’un seul parent, avec sans doute des enfants un peu trop livrés à eux-mêmes, et une maman qui est totalement dépassée. Les ingrédients n’attendent qu’une étincelle pour détonner lorsqu’ils sont mélangés ! En l’occurrence, l’étincelle était la toute jeune Corinne. Il semble clair qu’elle a une petite vingtaine d’année à la lecture de ces lignes. Et est évident également qu’elle n’a pas eu de chance avec cette famille.

Concrètement, il faut être très jeune et manquer d’expérience pour penser que ce type de situation est acceptable. Il aurait d’ailleurs été normal de communiquer avec la maman au moment du constat du laisser-aller quant aux tâches ménagères (ménage, lessive, repassage, etc.). Etre nounou est un métier, vous n’êtes pas une Dame de ménage, ou en tout cas vous ne facturez pas pour cette activité. Laissez au parent quelques temps pour qu’il permette des changements. Mais n’allez jamais jusqu’à la limite de forces non plus. Si vous ne constatez pas de changements, ou pas assez, trouvez une nouvelle famille.

A ce jour, aucune intervenante Happysitters n’a connu une telle situation, et heureusement. Si vous deviez être l’exception qui confirmait la sérénité des missions qui sont confiées, communiquer rapidement avec nous !