Besoin d'informations ?

Baby-sitters : que faire dans une situation d’urgence ?


La gestion de situations d’urgences doit faire partie des acquis de toute baby-sitter, même si dans un monde parfait, votre mission ne connaît aucune urgence et se déroule sans stress. Ce qui est le cas aujourd’hui, fort heureusement pour tout le monde ! Une certaine préparation doit permettre néanmoins de pouvoir faire face le jour un incident inattendu s’aventure durant vos heures de garde.

La priorité numéro 1 dans toute situation d'urgence est de résoudre le problème rapidement, tout en gardant les enfants en sécurité et tranquilles. Ne laissez jamais la panique prendre le dessus. Voici 2 situations possibles, auxquelles vous pouvez être confrontées, dont la gestion vous est expliquée.

Porte fermée, sans votre Smartphone
Vous êtes en retard. Stressée et anxieuse, vous mettez des objets dans votre sac sans trop regarder ce que vous faites machinalement, vous fermez la porte et allez au domicile d’une famille pour mener à bien votre mission. Arrivée sur place, vous ne pouvez pas trouver les clés de la maison. Vous décidez d’appeler la maman qui vous expliquera auprès de quel voisin se trouve la seconde clé. C’est alors que vous vous rendez compte avoir également oublié votre téléphone portable. Vous n'avez pas le temps de rentrer chez vous, il va falloir récupérer l’enfant du couple d'une minute à l'autre.

Que faire ?

Vous avez 3 possibilités :

Attendre l'enfant
Vous êtes responsable de l'enfant. Restez où vous êtes et attendez qu’il arrive. Une fois avec vous, vous pouvez penser où aller et quoi faire. Peut-être même que la personne qui le véhicule a le téléphone de la maman de l’enfant.

Aller chez les voisins
Si la famille vous a présentée à un voisin de confiance, il est probable qu’il ait le double des clés. Dans la négative, s’il avait le téléphone de la maman, vous pourriez l’appeler de chez lui.

Envisager une autre option
Une partie de votre mission consiste à ne pas mettre l’enfant en situation de stress, et à ne pas déranger les parents au travail. D'abord, considérez vos options. Vous pourriez conduire l'enfant à votre domicile pour récupérer les clés et votre téléphone. Si c’est trop loin, amenez-le à la bibliothèque (dans un parc, à un musée, etc.).

En trouvant de manière proactive des solutions possibles à la situations que vous avez générée, vous montrez aux parents que vous pouvez résoudre le problème. Quand elle rentrera chez elle, présentez-lui vos excuses et rassurez-la ! Quand elle verra le sourire de son enfant, tout ne sera qu’une anecdote.

Une blessure sur le terrain de jeu

C'est un beau mercredi après-midi, et vous avez décidé d'emmener les enfants au terrain de jeux du quartier. Les 2 enfants courent joyeusement autour de la balançoire. Dans leur divertissement, l’utilisation de la balançoire n’est plus celle à qui devrait être. L’un d’eux perd l’équilibre et se fait un bobo au visage en tombant par terre.

Que faire?

Ne le grondez pas

Il ne vous ont pas écoutée et cela vous déplaît, mais l’enfant a besoin d'aide dans cette situation, pas de se faire gronder ! D'ailleurs, avec cette expérience, il a probablement appris sa leçon.

Evaluez les blessures

Si les blessures semblent profondes, il est préférable d’aller aux urgences... Mais vous n’avez pas le droit de la faire ! Saviez-vous que les assistantes maternelles ne peuvent qu’appeler les pompiers ? Si ce sont des éraflures, vous devriez être capable de lui apporter ces petits soins.

Pour cette dernière situation, prenez votre trousse de premiers soins ; une baby-sitter devrait toujours en avoir une dans son sac. Désinfectez vos mains ou enfilez une paire de gants en plastique. Nettoyez ensuite la blessure. Rincer à l'eau tiède, sans mettre aucun savon ! S'il y a encore de la saleté ou des débris dans la plaie après l'avoir lavée, utilisez une pince à épiler (nettoyée avec de l'alcool) pour enlever les particules. Appliquez une solution adéquate qui évitera les infections de la plaie que vous couvrez ensuite d’un pansement.

Il est important d'informer le premier parent qui rentre de ce qui s'est passé. Les aviser après la prise en charge de la situation les réconfortera : vous êtes capable et prête à gérer des situations difficiles, y compris ces situations d’urgences.

Une blessure soudaine est courant, vous en connaîtrez sans doute un certains nombre dans votre vie de baby-sitter. Les enfants se cognent parfois la tête, se coupent avec du simple papier ou tombent de vélo. Elever la voix ou agir de manière alarmée ne fait que les effrayer. Il est important que vous restiez concentrée, de rester calme. Vous devez évaluer la situation avant toute initiative.